Jérôme Cahuzac en visite à Bordeaux en février 2013.
Jérôme Cahuzac en visite à Bordeaux en février 2013. — S. ORTOLA / 20 MINUTES

POLÉMIQUE

Jérôme Cahuzac va «balancer du lourd» dans son livre

l pourrait toucher la somme de 100.000 euros...

Les éditions Robert Laffont publieront à la rentrée un livre de Jérôme Cahuzac où l'ancien ministre du Budget devrait donner sa propre version de «l'affaire» qui porte son nom et a déclenché un séisme politique, a annoncé la maison d'édition ce mercredi. La date exacte de sortie du livre n'est pas encore précisée. Avant de signer chez Robert Laffont, Jérôme Cahuzac a fait le tour des maisons d'éditions pour vendre le livre qu'il est en train d'écrire.

L'ex-ministre du Budget aurait tenté de monnayer très cher ses confidences, selon France Inter. Le site de la radio parle d’un chèque à 5 voire 6 chiffres, aux alentours donc de 100.000 euros. Cette somme faramineuse en aurait ainsi refroidi plus d'un dans le monde de l'édition. Dans ce livre, l’ex-ministre du Budget promet de raconter sa version des faits et de «balancer du lourd», précise un de ses amis proches.

Prochaine audition le 26 juin

Jérôme Cahuzac a été mis en examen, notamment pour blanchiment de fraude fiscale, le 2 avril, après avoir avoué détenir un compte bancaire à l'étranger. Il l'avait nié, y compris devant l'Assemblée nationale, pendant quatre mois.

L'ex-ministre délégué au Budget doit être auditionné le 26 juin par la commission d'enquête parlementaire sur l'action du gouvernement durant cette affaire. L'ancien ministre socialiste avait démissionné de son poste au gouvernement le 19 mars, lorsque la justice avait annoncé l'ouverture d'une information judiciaire le visant.

Le ministre de l'Economie Pierre Moscovici, la ministre de la Justice Christiane Taubira et le ministre de l'Intérieur Manuel Valls doivent également être entendus d'ici la fin des travaux de la commission, à la mi-juillet. Annoncé après le scandale de l'affaire Cahuzac, le projet de loi sur la transparence est présenté depuis lundi à l'Assemblée.