Le procès en appel de Yanick Paternotte, maire et ex-député UMP, renvoyé au 27 novembre

E.O. avec AFP

— 

Le procès en appel du maire (UMP) de Sannois (Val-d'Oise) Yanick Paternotte, qui devait se tenir mercredi, a été renvoyé au 27 novembre, a indiqué à l'AFP le conseil de l'élu, Me Hervé Temime.

«Le temps d'audience prévu par la cour d'appel de Versailles aujourd'hui (mercredi) était insuffisant. Le procès a été renvoyé», a expliqué l'avocat.

Yanick Paternotte, ex-député du Val-d'Oise, avait été condamné en décembre 2012 par le tribunal correctionnel de Nanterre à quinze mois de prison avec sursis et deux ans d'inéligibilité pour «abus de faiblesse». La justice lui reprochait d'avoir bénéficié en 2004 de la donation d'une vieille dame vulnérable, décédée en 2008, qui lui avait cédé une partie de sa propriété immobilière.

L’homme s’était également fait connaître lors de la «guerre des chefs» à l’UMP à l’automne dernier, puisqu’il est le président de la commission des recours du parti, l’instance chargée des contestations liées à l’élection du président.