Christine Boutin veut «traduire en justice» ceux qui évoquent son mariage avec son cousin

POLITIQUE «C’est ma vie personnelle», a plaidé la présidente du PCD…

Enora Ollivier

— 

Christine Boutin lors de la «Manif pour tous» à Paris, le 21 avril 2013.
Christine Boutin lors de la «Manif pour tous» à Paris, le 21 avril 2013. — V. WARTNER / 20 MINUTES

Christine Boutin n’est pas avare d’opinions sur le «mariage pour tous» mais n’aime pas qu’on parle du sien. La présidente du Parti chrétien démocrate a indiqué ce mercredi midi sur Europe 1 qu’elle «traduirait en justice» «tous ceux qui [l’]attaqueront» sur le fait qu’elle a épousé son cousin germain. 

Cette annonce fait suite à un vif échange avec un téléspectateur survenu mardi, sur LCP. «Madame Boutin, vous qui êtes mariée avec votre cousin germain, vous qui n’avez pas de problème avec l’inceste entre adultes, cela ne vous dérange pas de vous immiscer dans la vie privée des homosexuels?», avait demandé un internaute à Christine Boutin. «J’en ai par-dessus la tête qu’on me parle de mon cousin», avait répliqué l’intéressée, estimant que «la loi de la République n’avait jamais interdit qu’on se marie entre cousins» et que «la seule restriction» avait été «religieuse». «Laissez-moi tranquille avec mon mari, qui est mon mari depuis 45 ans», avait-elle réclamé.

«C’est insupportable», a commenté l’ancienne ministre sur Europe 1 ce midi. «C’est ma vie privée, c’est ma vie personnelle. Je demande que l’on arrête par respect pour mon mari, par respect pour mes enfants».