Fête gâchée du PSG: Copé demande le départ du préfet de police de Paris qui «a failli à sa mission»

POLÉMIQUE D'après lui, il a «failli à sa mission» après les incidents qui ont éclaté à Paris lundi soir...

avec AFP
— 
"Je considère que le préfet de police a failli a sa mission", a lancé le député. Il a trouvé les explications de Bernard Boucault la veille "très embarrassées", avec "en particulier cette idée" selon laquelle "une fête n'est plus une fête si on met trop de policiers sur place".
"Je considère que le préfet de police a failli a sa mission", a lancé le député. Il a trouvé les explications de Bernard Boucault la veille "très embarrassées", avec "en particulier cette idée" selon laquelle "une fête n'est plus une fête si on met trop de policiers sur place". — Pierre Andrieu AFP

Jean-François Copé, le président de l'UMP, a demandé mardi le départ du préfet de police de Paris, Bernard Boucault, qui «a failli à sa mission», selon lui, face aux violences qui ont émaillé la fête du PSG à Paris.

>> Suivez les événements en direct par ici

Dans une déclaration à la presse, le député-maire de Meaux a dénoncé «de l'amateurisme», une «faillite dans l'aptitude au commandement». «Je ne vois pas comment le préfet de police peut être maintenu dans ses fonctions», a-t-il dit, demandant au ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, de «prendre ses responsabilités».

Le ministre de l'Intérieur est particulièrement sous le feu des critiques de l'opposition qui lui reproche pêle-mêle son«amateurisme» et d'avoir autorisé la manifestation.