Législative partielle: Jérôme Cahuzac continue de tâter le terrain à Villeneuve-sur-Lot

POLITIQUE L'ancien ministre du Budget aurait loué un local de campagne et commandé un sondage pour évaluer ses chances de gagner l'élection...

Enora Ollivier

— 

Jérôme Cahuzac déambule samedi 11 mai 2013 sur le marché de Villeneuve-sur-Lot, ville dont il a été maire.
Jérôme Cahuzac déambule samedi 11 mai 2013 sur le marché de Villeneuve-sur-Lot, ville dont il a été maire. — J. FAURE / AFP

Reviendra, reviendra pas? La question du retour en politique de Jérôme Cahuzac reste posée alors que l’ancien ministre dissémine sur le terrain des indices laissant penser qu’il compte bien se présenter à la législative partielle de la 3ème circonscription de Lot-et-Garonne.

D’après La Dépêche du Midi, un de ses proches aurait d’ores-et-déjà loué un local de campagne dans son fief de Villeneuve-sur-Lot. Un on-dit qui, selon le journal local, circulait dans la petite ville avant même la visite «surprise» de Jérôme Cahuzac sur le marché, samedi. Autant dire que la promenade de l’ex-député dans les allées de la place Lafayette a continué à alimenter les rumeurs et à engendrer les réactions politiques dans toute la France.

«Aucune décision prise»

«Ca veut dire qu'il va être candidat!», a aussitôt estimé Jean-Claude Gouget, son ancien suppléant à l’Assemblée nationale, auprès de l’AFP. Bernard Barral, qui a été investi par le parti socialiste pour la législative partielle, s’est dit de son côté «profondément choqué» que Jérôme Cahuzac «vienne ainsi parader sur le marché». Harlem Désir lui a emboîté le pas ce lundi matin en qualifiant de «grave manque de dignité» l’éventuelle candidature de celui qui est poursuivi pour blanchiment de fraude fiscale.

L’intéressé a assuré la semaine dernière n’avoir pris «aucune décision» à ce sujet. «Certains parlent pour moi sans mandat pour cela. Et je constate une forme d'attente ou d'espérance chez certains», avait-il déclaré au figaro.fr. Toujours est-il que Jérôme Cahuzac est nettement moins catégorique que le 16 avril, lorsqu’il avait indiqué sur BFMTV qu’un retour en politique lui paraissait «infiniment peu probable».

Jusqu’au 24 mai pour se décider

L’ex-ministre a même, selon BFMTV, commandé un sondage local pour avoir une idée de ses chances s’il se présente. Le résultat devrait être connu mercredi ou jeudi. Jérôme Cahuzac aura ensuite un peu plus d’une semaine pour se décider: Le dépôt des candidatures se fait jusqu’au vendredi 24 mai, 18h, avant une élection prévue les 16 et 23 juin.

Jérôme Cahuzac a renoncé à la mi-avril à son poste de député, qui aurait dû lui revenir automatiquement un mois après sa démission du ministère du Budget. Rien ne l’empêche cependant de se présenter à nouveau dans la circonscription, en tant que candidat sans étiquette.