François Fillon: En 2016, «je serai candidat quoi qu'il arrive»

PRÉSIDENTIELLE 'ancien Premier ministre sera candidat aux primaires de l'UMP...

B. de V.

— 

François Fillon à l'Assemblée nationale le 30 janvier 2013.
François Fillon à l'Assemblée nationale le 30 janvier 2013. — CHESNOT/SIPA

Voilà qui devrait encore alimenter les débats autour d'un éventuel retour de Nicolas Sarkozy

Depuis le Japon où il est en déplacement, où il est décoré par l'empereur pour son attitude lors du drame de Fukushima, François Fillon (UMP) a annoncé «qu'il serait candidat quoi qu'il arrive» aux primaires de 2016 et non à la présidentielle de 2017 comme évoqué plus tôt dans la journée. Il le confirme sur son compte Twitter. Quelques mois après son duel à la tête de l'UMP avec Jean-François Copé, l'ancien premier Ministre (2007-2012), lance d'ores et déjà la course, trois ans avant.

Quand les journalistes évoquent l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy, qui parcourt le monde en donnant des conférences et dont on évoque régulièrement un éventuel retour, François Fillon répond: «Moi, je suis engagé dans la vie politique, ce n'est pas son cas», rappelant au passage que Nicolas Sarkozy avait annoncé son retrait après sa défaite à la présidentielle de 2012.

Quand on lui fait remarquer que dans le documentaire diffusé par France 3 il déclare qu'il avait présenté plusieurs fois sa démission mais qu'il était resté, François Fillon réplique que le président les avait toutes refusées.