Le gouvernement fait son propre bilan un an après l’élection de François Hollande

POLITIQUE On n'est jamais mieux servi que par soi-même...

M.P. avec AFP

— 

François Hollande et Jean-Marc Ayrault, rejoignent le gouvernement sur le perron de l'Elysée, le 17 mai 2012.
François Hollande et Jean-Marc Ayrault, rejoignent le gouvernement sur le perron de l'Elysée, le 17 mai 2012. — L. BONAVENTURE / AFP

En la matière, mieux vaut prendre les devants si l’on veut être un tant soit peu écouté. A l’occasion du premier anniversaire, lundi, de François Hollande à l’Elysée, le gouvernement a dressé le bilan de la première année du quinquennat dans des documents mis en ligne sur Internet, en particulier un passage en revue des 60 engagements pris durant la campagne présidentielle par le candidat socialiste.

La première étape de ce premier anniversaire a été marquée jeudi en fin d'après-midi par la mise en ligne d'un point sur «l'état d'avancement» des 60 engagements du chef de l'Etat durant sa campagne présidentielle, selon Matignon. Ce document d'une cinquantaine de pages, préparé par l'Elysée, Matignon et les ministères, relève ce qui été fait ou reste à réaliser parmi ces promesses. Il est intitulé «Exigence démocratique: 60 engagements pour la France, première année».

Engagement par engagement

Les 60 engagements sont passés en revus, qu'ils aient été tenus, comme le mariage homosexuel (engagement 31), ou qu'ils tardent à être concrétisés, tel celui sur le droit de vote des étrangers aux élections locales. Au sujet de ce dernier, l'engagement numéro 50, le gouvernement écrit que «cette réforme sera engagée lorsque les conditions de son adoption par une majorité des 3/5e des parlementaires seront réunies».

Un autre document, davantage destiné au «grand public», sera également mis en ligne dimanche soir. Il s'agit d'une infographie articulée autour de trois thèmes, non précisés, qui retracera ce qui a été fait depuis le 6 mai 2012. Un site Internet devrait être aussi lancé dans les prochains jours pour «illustrer le respect des engagements».

Voilà pour les documents. En revanche, le couple exécutif devrait se montrer discret alors que dimanche des dizaines de milliers de manifestants opposés -pour des raisons différentes- à la politique de François Hollande, battront le pavé.

Séminaire d’anniversaire

Annoncé dimanche à un meeting du Mouvement des jeunes socialistes (MJS) à Soustons (Landes), Jean-Marc Ayrault a finalement renoncé «pour des raisons d'agenda», explique son entourage. Mais il sera dimanche à 20 heures invité du JT de TF1. «Tout le monde a l'air de s'intéresser à ce premier anniversaire», ironise l'entourage du Premier ministre, qui juge cependant «normal qu'il y ait des points d'étape».

Cette séquence du premier anniversaire devrait être bouclée lundi matin à l'Elysée où l'ensemble des membres du gouvernement seront réunis en séminaire autour de MM. Hollande et Ayrault. «Chaque ministre fera notamment un bilan-perspectives après la première année», indique Matignon. Ce séminaire devrait s'articuler plus particulièrement autour de certains thèmes comme «la compétitivité, la croissance» ou l'emploi.