François Fillon à Paris le 23 novembre 2012.
François Fillon à Paris le 23 novembre 2012. — REUTERS/Gonzalo Fuentes

POLITIQUE

Fillon évoque sa «vraie divergence» avec Sarkozy sur le FN

«Le FN est en dehors des limites du pacte républicain tel que je le considère», dit l'ex-Premier ministre dans un documentaire diffusé le 8 mai...

«Marine Le Pen est compatible avec la République.» On s’en souvient, la phrase de Nicolas Sarkozy pendant la campagne de 2012 avait créé la polémique, d’autant que le président-candidat avait plusieurs fois revendiqué le droit de s'adresser aux électeurs du Front national.

Un an plus tard, François Fillon prend ses distances avec cette position. «Nicolas Sarkozy pense que le Front national est à combattre parce qu'il affaiblit la droite et peut nous faire perdre - ce qui s'est d'ailleurs passé à l'élection présidentielle. Moi, je pense que le Front national est à combattre parce qu'il est en dehors des limites du pacte républicain tel que je le considère», explique l’ancien Premier ministre dans un documentaire diffusé sur France 3 le 8 mai, selon un extrait révélé par Le Figaro.

Il dit avoir «donné plusieurs fois (sa) démission»

Le candidat malheureux à la présidence de l’UMP évoque même sur ce sujet une «différence d'approche irréconciliable» et une «vraie divergence».

François Fillon raconte également dans ce documentaire de Franz-Olivier Giesbert avoir «donné plusieurs fois (sa) démission» à Nicolas Sarkozy, notamment après avoir déclaré «être à la tête d’un Etat en situation de faillite». «Ça n'a pas été des moments faciles», concède le député de Paris, qui est pourtant resté cinq ans à Matignon.