Défense: Marine Le Pen prône un budget sanctuarisé à 2% du PIB minimum

© 2013 AFP

— 

La présidente du FN Marine Le Pen a proposé lundi de sanctuariser le budget de la défense à un minimum de 2% du Produit intérieur brut (PIB), en dénonçant la baisse des effectifs annoncée par le Livre blanc remis à François Hollande.
La présidente du FN Marine Le Pen a proposé lundi de sanctuariser le budget de la défense à un minimum de 2% du Produit intérieur brut (PIB), en dénonçant la baisse des effectifs annoncée par le Livre blanc remis à François Hollande. — Remy Gabalda AFP

La présidente du FN Marine Le Pen a proposé ce lundi de sanctuariser le budget de la défense à un minimum de 2% du Produit intérieur brut (PIB), en dénonçant la baisse des effectifs annoncée par le Livre blanc remis à François Hollande.

Ce Livre blanc prévoit notamment la suppression de plus de 20.000 postes supplémentaires dans les armées d'ici 2019, après la suppression de 54.000 postes sur la période 2008-2015. «Après le saccage orchestré par le président Sarkozy (-54 000 hommes en 5 ans, refonte brutale de la carte militaire, baisse globale des moyens, non respect des lois d'orientation budgétaire, etc.), nos armées, dont dépendent la sécurité des Français et la place de la France dans le monde, ne doivent plus servir de variable d'ajustement budgétaire!», dénonce la dirigeante frontiste dans un communiqué.

Marine Le Pen propose de «sanctuariser le budget de la Défense en insérant dans la Constitution un article interdisant au gouvernement de baisser ce budget sous la barre des 2% du PIB». A 31,4 milliards d'euros en 2014, le budget de la défense représente aujourd'hui environ 1,5% du PIB. Selon Marine Le Pen, «2% du PIB constitue le niveau tout juste suffisant pour assurer un outil militaire digne de ce nom, qui stabilise dans le temps les perspectives de l'industrie de défense et favorise en conséquence l'emploi et la croissance».