«Mariage pour tous»: Trois députés UMP sanctionnés après des incidents à l'Assemblée

ASSEMBLEE En pleine séance dans l'hémicycle, ils s'étaient précipités sur un collaborateur de Christiane Taubira...

M.P. avec AFP

— 

Claude Bartolone, le président de l'Assemblée Nationale, lors des questions au gourvernement, le 10 avril 2013.
Claude Bartolone, le président de l'Assemblée Nationale, lors des questions au gourvernement, le 10 avril 2013. — V. WARTNER / 20 MINUTES

Les quelques rares images de cette séance de nuit agitée consacrée au débat sur «le mariage pour tous» avaient choqué. Dans la nuit de jeudi à vendredi soir dernier, des députés UMP avaient fondu vers le banc des ministres et failli en venir en main avec un homme qu’ils présentaient comme un collaborateur de Christiane Taubira, qui leur aurait fait des «mimiques».

Retenue sur salaire

Claude Bartolone avait promis des sanctions contre les élus, elles sont arrivées ce mercredi, après visionnage des images. Trois d’entre eux ont été sanctionnés ce mercredi par le bureau de l’Assemblée, à l’unanimité, au lendemain de l’adoption définitive du texte par le Parlement.

Les UMP Yves Albarello, Daniel Fasquelle et Marc Le Fur se sont vus infligés «un rappel à l'ordre avec inscription au procès-verbal», indique un communiqué de la présidence de l’Assemblée nationale. Cela implique la privation pendant un mois du quart de leur indemnité parlementaire (environ 1.400 euros), aux termes du règlement de l'Assemblée.

Voir la vidéo de l’échauffourée: