Jean-Marc Ayrault promet de mieux associer députés PS aux décisions

Avec Reuters

— 

Jean-Marc Ayrault a promis mardi aux députés socialistes de mieux les associer en amont aux décisions gouvernementales, répondant ainsi aux doléances exprimées lors de leur premier séminaire depuis l'arrivée de François Hollande au pouvoir. Faute de temps, le Premier ministre n'avait pu répondre lundi aux députés de la majorité.

Annick Lepetit, porte-parole du groupe PS, a expliqué mardi lors d'un point de presse que l'intervention du Premier ministre se résumait en trois mots: «Force, cohérence, solidarité». «La force, c'est d'abord de mieux faire connaître notre action, l'assumer, de mieux faire connaître nos réformes, d'agir pour leur mise en œuvre», a-t-elle déclaré.

«La cohérence, c'est celle des trois piliers - gouvernement, Parlement, Parti socialiste», a-t-elle poursuivi en rapportant que Jean-Marc Ayrault avait répondu «positivement à la demande qui émanait des députés de pouvoir mieux travailler, particulièrement les textes de loi, en amont».

«La solidarité, enfin, c'est celle du respect des arbitrages car c'est ainsi que la parole socialiste sera mieux respectée. Donc oui au débat en interne mais pas en externe dès lors que l'arbitrage est rendu», a-t-elle conclu.