«Menace de chienlit en France»: Ayrault appelle Raffarin à tenir «un langage de responsabilité»

Avec Reuters

— 

Une «menace de chienlit» pèse sur la France et le gouvernement doit envoyer un geste d'apaisement s'il ne veut pas être tenu responsable de tensions, voire de violences, a estimé mercredi l'ancien Premier ministre UMP Jean-Pierre Raffarin. Le sénateur de la Vienne a ainsi fait référence à l'expression utilisée à plusieurs reprises par le général de Gaulle, pour qualifier notamment les manifestations de 1968.

«On voit bien, pour parler à la de Gaulle, qu'il y a une menace de chienlit dans le pays», a dit mercredi Jean-Pierre Raffarin sur RTL, au sujet notamment de l'opposition grandissante au projet de mariage homosexuel. «Le gouvernement doit faire preuve d'apaisement (...) sinon il sera responsable des tensions, voire des violences», a-t-il ajouté. «Si la grogne sociale fait somme avec la colère sociétale, nous sommes en situation de grande fragilité.»

Interrogé sur France Inter au sujet des propos de Jean-Pierre Raffarin, Jean-Marc Ayrault l'a appelé mercredi à tenir «un langage de responsabilité.»  «Je pense que quand on est un responsable politique comme l'est Jean-Pierre Raffarin, qui a été Premier ministre comme moi (...), il est très important (...) (de tenir) un langage de responsabilité, et non pas d'accentuer le doute, le malaise qui étreint parfois les Français», a-t-il dit.