Il y a «une menace de chienlit dans le pays», selon Jean-Pierre Raffarin

M.P.

— 

Sur RTL ce mecredi, Jean-Pierre Raffarin a estimé qu’il y avait «une menace de chienlit dans le pays» et réclamé en conséquence «un geste d'apaisement»  pour calmer les grognes sociales et sociétales. « Il y a une montée de tension préoccupante» autour du débat sur le «mariage pour tous», a-t-il ajouté alors que le texte arrive en deuxième lecture à l’Assemblée ce mercredi. «Qui est en charge de la cohésion sociale dans notre pays?», a encore demandé le sénateur de la Vienne pour pointer le rôle de l’exécutif.