Le décret facilitant le passage des politiques vers le métier d'avocat abrogé

© 2013 AFP

— 

Le décret controversé facilitant l'accès des parlementaires et anciens ministres à la profession d'avocat a été abrogé par un décret publié mercredi au Journal officiel.
Le décret controversé facilitant l'accès des parlementaires et anciens ministres à la profession d'avocat a été abrogé par un décret publié mercredi au Journal officiel. — Jacques Demarthon AFP

Le décret controversé facilitant l'accès des parlementaires et anciens ministres à la profession d'avocat a été abrogé par un décret publié mercredi au Journal officiel.

La garde des Sceaux Christiane Taubira avait annoncé le 25 janvier l'abrogation de ce décret aux avocats, répondant ainsi à leur demande.

Un texte pris en catimini avant mai 2012

Pris en avril 2012 peu avant l'élection présidentielle, ce texte avait provoqué un tollé chez les avocats, qui l'avaient interprété comme un texte taillé sur mesure pour les ex-ministres et parlementaires devant se reconvertir après les élections.

Il permettait aux députés, sénateurs et anciens ministres de devenir avocat sans formation ni examen spécifiques, sous réserve d'être titulaire d'une maîtrise en droit et de justifier de huit ans d'exercice de responsabilités publiques.