Jean-Luc Mélenchon dévoile son patrimoine... et ses mensurations

POLITIQUE Le co-président du Front de gauche a publié une note de blog ironique dans laquelle il en profite également pour passer une annonce immobilière...

E.O. avec Reuters

— 

Jean-Luc Mélenchon à Rome, en Italie, le 1er février 2013.
Jean-Luc Mélenchon à Rome, en Italie, le 1er février 2013. — MISTRULLI LUIGI/SIPA

Jean-Luc Mélenchon, qui avait qualifié la publication du patrimoine des élus «d'attrape-nigaud», a dévoilé jeudi avec une touche d'humour son patrimoine et en profité pour passer une annonce immobilière. Depuis les aveux de l'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac, qui a reconnu le 2 avril avoir détenu un compte en Suisse, plusieurs élus de la majorité comme de l'opposition ont publié leur déclaration de patrimoine par «souci de transparence».

«Je m'appelle Jean-Luc Mélenchon. Je suis né le 19 août 1951 à Tanger au Maroc. Je mesure 1,74 m. Je pèse 79 kilos. Ma taille de chemise est 41/42. Ma taille de pantalon est 42. Je chausse du 42. Tous mes cheveux sont naturels et ils ne sont pas teintés», écrit le co-président du Parti de Gauche et ancien candidat à l'élection présidentielle de 2012 sur son blog.

«Je ne fais pas semblant d'habiter Hénin-Beaumont»

«Je n'ai pas hérité d'un château où me loger, ni d'un parti politique créé par mon père», poursuit-il, dans une allusion implicite à la présidente du Front national Marine Le Pen. «Je ne fais pas semblant d'habiter Hénin-Beaumont, je n'ai ni voiture ni chauffeur. Mon père n'a jamais été condamné pour fraude fiscale. Aucun de mes conseillers n'ouvre de compte en Suisse pour des tiers».

Selon sa déclaration de patrimoine, il est propriétaire de d'un appartement de 76m2 à Paris acquis pour 346.750 euros en 2006, d'une maison de campagne dans le Loiret achetée 92.000 euros en 1996. «Mon épargne nette est de 150 000 euros. Je les ai prêtés au Front de gauche pour la campagne présidentielle, ils viennent de m’être remboursés», poursuit-il.

«Je ne m’engage pas à inviter la presse à la pendaison de crémaillère»

«Je compte les utiliser pour changer d’appartement, ce dont je tiendrai le grand public immédiatement informé dès que cela sera fait. Mais je ne m’engage pas à inviter la presse à la pendaison de crémaillère.»

«Je cherche à acheter plus grand dans mon quartier et je remercie ceux qui peuvent me faire une offre intéressante», écrit-il. Le député européen indique également ne pas posséder de «tableaux, de voiture, de bateau, ni de bicyclette, ni de chevaux.»

«J'ignore la valeur des oeuvres d'art que j'ai réalisée avec mon pinceau, mon crayon ou mon appareil photo», poursuit-il. «J'estime qu'il s'agit d'une valeur considérable». Jean-Luc Mélenchon avait estimé mardi que la déclaration de patrimoine était un «attrape-nigaud» tout en rappelant qu'il s'était déjà prêté à l'exercice en tant qu'élu ou ministre à dix reprises. «Pourquoi pas une onzième», avait-t-il dit sur France 2.