Sondage: Plus de la moitié des Français jugent la classe politique corrompue

OPINION Une proportion plus forte chez les jeunes, les actifs, et les proches du FN...

M.P.

— 

L'Assemblée nationale en février 2013.
L'Assemblée nationale en février 2013. — V. WARTNER / 20 MINUTES

Sans surprise, les dernières affaires –mensonge de Jérôme Cahuzac et mise en examen de Nicolas Sarkozy– ont détérioré l’image de la classe politique française. Quelque 55% des Français jugent que les hommes et femmes politiques sont corrompus, selon un sondage CSA pour BFM TV publié ce jeudi. Quelque 37% des sondés estiment à l’inverse que la corruption ne touche qu’une minorité de la classe politique.

Dans le détail, ce sentiment est plus fort parmi les 25-34 ans (60%) et les 35-49 ans (61%) alors que les 65 ans et plus, par exemple, ne sont que 44% à juger la classe politique corrompue. Les sondés appartenant aux professions intermédiaires sont ceux qui considèrent le plus que les hommes politiques sont corrompus (63%). Arrivent ensuite les employés (60%), puis les ouvriers et les cadres (56%) et enfin les retraités (49%).

Les sympathisants de partis de gouvernement indulgents

Si l’on regarde par rapport à l’appartenance politique, on note que les sondés qui se disent proches des deux grands partis, PS et UMP, sont ceux qui considèrent le moins que la classe politique est corrompue, avec respectivement 38% et 48%. En revanche les sondés se revendiquant proches du FN estiment à 70% que les hommes politiques sont corrompus, suivis par les sympathisants EELV (56%), du MoDem (55%) et du Front de gauche (53%).  A noter que cette proportion atteint 61% chez les personnes se déclarant sans proximité politique.

Sondage réalisé du 9 au 10 avril 2013 par Internet sur un échantillon représentatif de 1003 personnes, constitué d’après la méthode des quotas après stratification par région et taille d’agglomération.