L'ancien ministre Jérôme Cahuzac exclu du Parti socialiste

POLITIQUE Le Bureau national du PS a pris cette décision mardi à l'unanimité...

C.C. avec Reuters

— 

Jérôme Cahuzac en visite à Bordeaux en février 2013.
Jérôme Cahuzac en visite à Bordeaux en février 2013. — S. ORTOLA / 20 MINUTES

Le Bureau national du Parti socialiste (PS) a exclu Jérôme Cahuzac à l'unanimité ce mardi, une semaine après ses aveux sur ses comptes cachés.

«Au regard de ses actes inacceptables pour un élu de la République et un membre du gouvernement, la détention de compte dissimulé à l'étranger pour frauder le fisc, et de ses mensonges au président de la République, à la représentation nationale et aux Français, Jérôme Cahuzac a porté gravement préjudice au Parti socialiste, et à ses principes», écrit le PS dans un communiqué.

Retour à l'Assemblée nationale?

La semaine dernière, le Premier secrétaire du PS , Harlem Désir, l'avait déjà considéré comme exclu au lendemain de ses aveux sur un compte bancaire détenu à l’étranger pour frauder le fisc. «Jérôme Cahuzac s'est exclu de fait du Parti socialiste. Il n'en sera désormais plus membre», déclarait Harlem Désir dans un communiqué, jugeant les actes de l'ancien ministre du Budget «d'une extrême gravité, incompatibles avec les exigences de la vie politique et des mandats publics».

Jérôme Cahuzac avait fait savoir la semaine dernière qu'il souhaitait retrouver son siège de député. Le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, a rapporté qu'il tentait de le convaincre d'y renoncer. L'ancien ministre du Budget avait été élu député de la 3e circonscription de Lot-et-Garonne en juin 2012 et avait été remplacé par son suppléant, Jean-Claude Gouget, après son entrée au gouvernement. La loi l'autorise à reprendre son siège dans un délai d'un mois à compter de sa démission, c'est-à-dire d'ici au 19 avril.