Le Président Hollande compare les épreuves du pays à celles des skippers

Avec Reuters

— 

François Hollande a manié ce lundi la métaphore maritime en comparant les épreuves surmontées par le vainqueur de l'édition 2012 du Vendée Globe, François Gabart, avec celles actuellement rencontrées par l'équipe au pouvoir. A l'heure où les Français s'interrogent sur «le cap» et la capacité de réussir au-delà des «tumultes» et des «turbulences», l'exemple du skipper ayant bouclé le tour du monde à la voile, en solitaire et sans assistance en moins de 80 jours montre qu'une épreuve est surmontable, a souligné le chef de l'Etat.

Lors d'une cérémonie à l'Elysée, François Hollande a fait allusion aux «Français, dans ce moment où il s'interrogent : est-ce que le cap est bon, est-ce que la direction est bien la plus courte pour arriver à l'essentiel, est-ce que, au-delà des tumultes, des turbulences, nous pouvons réussir ?»

Grave crise politique

«Oui : vous en avez fait la démonstration. Mais il faut des qualités, les vôtres», a ajouté le chef de l'Etat en présence de cinq vainqueurs de la course mythique : François Gabart, Alain Gautier, Vincent Riou, Michel Desjoyeaux et Titouan Lamazou.

Au plus bas dans les sondages, François Hollande doit faire face à une grave crise politique née des aveux de l'ancien ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, détenteur d'un compte clandestin en Suisse.