Pour une majorité de Français l'affaire Cahuzac va profiter au FN, selon un sondage

© 2013 AFP

— 

Voici "La journée en un clin d'oeil", sélection par l'AFP d'informations du MERCREDI 3 AVRIL
Voici "La journée en un clin d'oeil", sélection par l'AFP d'informations du MERCREDI 3 AVRIL — Miguel Medina AFP

Plus des deux tiers des Français (70%) pensent que l'affaire Cahuzac va profiter au Front national, mais le pourcentage de ceux qui ont une bonne opinion du FN ne progresse en revanche que de 2 points (à 27%), selon un sondage BVA pour i-TELE diffusé ce vendredi. A la question «Selon vous, l'affaire Cahuzac va-t-elle profiter au Front national ?», 24% des personnes interrogées répondent «Oui, beaucoup» et 46% «un peu». Pour 25% d'entre elles, elle ne profitera «pas vraiment» au FN et pour 4% «pas du tout».

L'affaire Cahuzac semble en fait profiter davantage aux partis modérés qu'aux extrêmes. Le MoDem de François Bayrou est celui qui progresse le plus dans cette période agitée, avec 39% de bonnes opinions (+5), devant l'UDI, le parti centriste de Jean-Louis Borloo, qui gagne 4 points à 40% .

L'UMP ne progresse que d'un point par rapport à la précédente enquête BVA diffusée le 18 mars, avec également 40% d'opinions favorables. Si le Front national est en légère hausse, avec 27% de bonnes opinions (+2), 69% des personnes interrogées gardent une «mauvaise opinion» du parti de Marine Le Pen.

A gauche, la tendance est en légère baisse, mais le Parti socialiste limite les dégâts, avec 37% de bonnes opinions (-1). Très virulent contre le gouvernement après l'affaire Cahuzac, le Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon ne tire pas profit de son positionnement (26%, -2). Egalement en baisse, le PCF perd 3 points, avec 21% de bonnes opinions, et les écologistes d'EELV en gagnent un, avec 35% d'opinions favorables.

Enquête réalisée en ligne les 3 et 4 avril auprès de 986 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.