Internet: 11,5 millions d'euros pour 7 projets de «Big Data»

© 2013 AFP

— 

Dans le détail, ces mesures ne ciblent pas seulement les fraudes proprement dites mais cherchent aussi à corriger les abus commis par "ceux qui vont à l'extrême limite de l'interprétation du droit fiscal pour optimiser leur impôt", explique Bercy.
Dans le détail, ces mesures ne ciblent pas seulement les fraudes proprement dites mais cherchent aussi à corriger les abus commis par "ceux qui vont à l'extrême limite de l'interprétation du droit fiscal pour optimiser leur impôt", explique Bercy. — Loic Venance afp.com

Le gouvernement va consacrer 11,5 millions d'euros à sept projets de traitement massif des données informatiques, ou «Big Data», sélectionnés dans le cadre du volet numérique des investissements d'avenir, a annoncé le ministère des finances ce vendredi. Les sept projets ont été sélectionnés dans le cadre de l'appel à projets «Big Data» du volet numérique des Investissements d'avenir, ont souligné le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, sa consoeur de Bercy Fleur Pellerin et le commissaire général à l'Investissement Louis Gallois, dans un communiqué commun.

Avec la croissance d'Internet, de l'usage des réseaux sociaux, des télécommunications mobiles, des objets connectés et communicants, les informations sont aujourd'hui plus abondantes que jamais. Or, la capacité à exploiter et à interpréter cette profusion de données devient un enjeu majeur de création de valeur dans de nombreux domaines économiques, explique le communiqué. L'appel à projets «Big Data» vise donc à «favoriser l'émergence d'une filière française du traitement massif des données, par le développement de solutions innovantes et leur utilisation par des acteurs industriels variés».

Les projets d'ores et déjà retenus couvrent l'ensemble des thématiques visées par l'appel à projets: de l'optimisation du marketing par des techniques d'analyse des réseaux sociaux à l'analyse de grands volumes de données scientifiques pour la recherche en génétique, par exemple. Selon Bercy, ces projets regroupent une grande variété d'acteurs - concepteurs de systèmes informatiques, éditeurs de logiciels, intégrateurs de technologies, laboratoires de recherche et un nombre important de start-up - et représentent un investissement total en recherche et développement de 21,5 millions d'euros.

Quatre autres projets sont en cours d'instruction dans le cadre de cet appel à projets. Enfin, une nouvelle action de soutien à la filière émergente du «Big Data» est prévue dans le courant de l'année.