Pour Michel Sapin, Hollande a été «exemplaire» sur Cahuzac

Avec Reuters

— 

Le ministre du Travail Michel Sapin a pris ce vendredi la défense de François Hollande, soupçonné par l'opposition d'avoir été informé de l'affaire Cahuzac, en saluant l'attitude «exemplaire» du chef de l'Etat. «Comment se comporte-t-on par rapport à une difficulté de morale, de morale personnelle d'un homme par ailleurs ministre? De ce point de vue, François Hollande est exemplaire», a-t-il dit France 2. «La décision est prise, la justice est saisie, la justice est indépendante, la justice avance, travaille et la lumière est faite, dite et rien n'est caché», a-t-il souligné.

Michel Sapin a toutefois reconnu qu'il y avait eu «tromperie, blessure personnelle, pour le président de la République, pour chacun des ministres qui se sentent trompés, pour chacun des Français qui se sentent aussi trompés». «Mais cette blessure personnelle n'est pas la mise en cause de la République exemplaire», a-t-il dit. «La République est exemplaire parce qu'elle traite de manière claire, précise, sans protection aucune en donnant à la justice son indépendance et les moyens pour que les choses soient faites, que les faits soient clairs et que les sanctions soient prises.»

François Hollande a écarté jeudi l'hypothèse d'un remaniement gouvernemental estimant notamment que la faute individuelle de Jérôme Cahuzac ne mettait pas en cause le fonctionnement du gouvernement. «C'est un homme à qui la justice demande des comptes, le gouvernement, lui, est au travail», a dit Michel Sapin ce vendredi.