Le trésorier de la campagne de Hollande a investi dans un paradis fiscal

FISCALITE En pleine affaire Cahuzac, l'intéressé, Jean-Jacques Augier, assure qu'il n'y a là «rien d'illégal»...

E.O.

— 

François Hollande, dans son bureau de l'Elysée, le 17 décembre 2012.
François Hollande, dans son bureau de l'Elysée, le 17 décembre 2012. — LANGLOIS-POOL/SIPA

La révélation est embarrassante, en pleine affaire Cahuzac. Le journal Le Monde nous apprend ce jeudi que Jean-Jacques Augier, le trésorier de François Hollande pendant la campagne présidentielle, est actionnaire de deux sociétés offshore dans les îles Caïmans.

L’homme de 59 ans a notamment investi par le biais de son holding financier Eurane dans la société International Bookshore Limited, créée en 2005 dans le paradis fiscal. 

«Ni compte bancaire personnel, ni investissement personnel»

L’intéressé a confirmé l’information au quotidien, mais assure qu’il n’y a «rien d’illégal», et que l’investissement a été fait par l’intermédiaire d’Eurane en Chine. Il précise par ailleurs qu’il ne possède «ni compte bancaire personnel, ni investissement personnel direct dans ce territoire».

Le Monde s’est basé sur des données provenant de millions de fichiers recueillis par des journalistes américains regroupés dans l’International consortium of investigate journalists (ICIJ). Ces derniers ont révélé les noms de personnes et de compagnies ayant investi des fonds dans des paradis fiscaux. Le montant des sommes cachées est estimé à environ 32 milliards de dollars (environ 25 milliards d’euros), selon le Guardian.