Le «Livre blanc» de la Défense remis à Hollande fin avril

Avec Reuters

— 

Un conseil de Défense organisé vendredi à l'Elysée a examiné le contenu du futur «Livre blanc» de la Défense, qui devrait être remis au président de la République fin avril, a-t-on appris dans l'entourage de François Hollande. Ce «Livre blanc», qui pose les bases de la stratégie en matière de défense et de sécurité nationale pour la période 2014-2019, fera l'objet d'une deuxième réunion à l'Elysée d'ici là.

«On a fixé les grandes orientations, et il y aura un autre conseil de défense le 10 avril», a déclaré à la presse l'un des participants, le ministre des Outre-mers, Victorin Lurel. Le conseil de vendredi a réuni entre autres autour de François Hollande le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, les ministres de la Défense et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian et Laurent Fabius, le chef d'état-major des armées, l'amiral Edouard Guillard, et le président de la commission du Livre blanc, Jean-Marie Guéhenno.

 Selon le ministre de la Défense, une Loi de programmation militaire (LPM) devrait voir le jour à l'automne, alors que des parlementaires et des industriels du secteur l'espéraient avant l'été. Devant l'Assemblée nationale cette semaine, Jean-Yves Le Drian n'a pas caché la difficulté de l'exercice à venir, certains craignant une baisse du budget de la défense en dessous de 1,5% du PIB, son niveau actuel. Des efforts devront être consentis, au moment où l'armée française est engagée au Mali depuis plus de deux mois dans l'opération «Serval», avec 4.000 hommes sur le terrain.

 «Nous sommes dans une crise des finances publiques et il faut, pour nous comme pour les autres pays du monde et singulièrement les pays européens, tenir compte des contraintes budgétaires», a dit Jean-Yves le Drian devant les députés. «A chaque fois, c'est toujours difficile, délicat, il y a des arbitrages, d'autant plus difficiles en ce moment que, quand je suis arrivé, j'ai trouvé quatre milliards de différentiel entre ce qui était prévu et ce qui était effectivement mis en œuvre», a-t-il ajouté, en faisant référence aux efforts budgétaires demandés par la LPM en cours (2009-2014). Le budget de la Défense fait partie des dossiers prioritaires du nouveau ministre délégué au Budget, Bernard Cazeneuve, présent à l'Elysée vendredi.