Copé: Sarkozy dans «l'incompréhension» après sa mise en examen

© 2013 AFP

— 

Nicolas Sarkozy est dans "l'incompréhension" après sa mise en examen pour abus de faiblesse, a déclaré vendredi matin Jean-François Copé, président de l'UMP, disant l'avoir eu la veille au téléphone.
Nicolas Sarkozy est dans "l'incompréhension" après sa mise en examen pour abus de faiblesse, a déclaré vendredi matin Jean-François Copé, président de l'UMP, disant l'avoir eu la veille au téléphone. — Kenzo Tribouillard AFP

Nicolas Sarkozy est dans «l'incompréhension» après sa mise en examen pour abus de faiblesse, a déclaré ce vendredi matin Jean-François Copé, président de l'UMP, disant l'avoir eu la veille au téléphone.

Au moment où l'avocat de l'ex-président Thierry Herzog assurait sur RTL que l'ex-président s'estimait victime d'un traitement «scandaleux» de la part des juges, le député-maire de Meaux expliquait sur France 2: «J'ai eu Nicolas Sarkozy au téléphone et nous en avons parlé ensemble hier soir».

«J'appelle à un tout petit plus de retenue»

«Comme vous pouvez l'imaginer, il est lui-même dans le même état d'esprit d'incompréhension», a-t-il ajouté. Jean-François Copé venait précisément d'expliquer être lui-même dans une totale «incompréhension».

«Je n'arrive pas à comprendre les motivations de cette mise en examen», a déclaré l'ex-ministre.

Dans ce dossier, «j'appelle à un tout petit plus de retenue», a-t-il poursuivi, visant ceux qui disent que l'ex-chef de l'Etat «ne peut pas aller en politique. Tout cela me choque énormément».