Bernard Cazeneuve sur Jérôme Cahuzac: «Je succède à un ami»

POLITIQUE Le nouveau ministre du Budget a assuré «croire à la sincérité de Jérôme Cahuzac» qui a été contraint à la démission...

E.O. avec Reuters

— 

Bernard Cazeneuve, le 12 février 2013.
Bernard Cazeneuve, le 12 février 2013. — IBO/SIPA

«On peut succéder à Jérôme Cahuzac, on ne peut pas le remplacer». Bernard Cazeneuve, nouveau ministre du Budget après la démission de Jérôme Cahuzac, a expliqué ce mercredi sur RTL qu'il «succédait à un ami».

«Une succession est toujours difficile quand on succède à un ministre qui a incarné une fonction avec excellence», a poursuivi celui qui était jusqu'ici ministre délégué aux Affaires européennes, rendant hommage à un Jérôme Cahuzac «qui a été brillant, performant dans ses responsabilités».

 

 

 

«Je crois à la sincérité de Jérôme Cahuzac. J'ai déjà eu l'occasion de le dire et je le redis ce matin au moment où il est confronté à cette épreuve», a par ailleurs déclaré le ministre.

«Cela ne change rien quant à mon sentiment le concernant»

«Je pense que le fonctionnement des institutions aujourd'hui fait que, lorsque des circonstances auxquelles Jérôme Cahuzac est confronté adviennent, il n'y a pas d'autres chemins» que la démission, a encore dit Bernard Cazeneuve. «Mais cela ne change rien quant à mon sentiment le concernant et concernant la véracité de ses propres affirmations.» «Les relations de l'amitié font que lorsque quelqu'un dont on est proche est confronté à des épreuves, on le soutient», a martelé l'ex-maire de Cherbourg.

Jérôme Cahuzac a été contraint de démissionner à la suite de l'ouverture d'une information judiciaire sur l'existence éventuelle d'un compte bancaire qu'il nie catégoriquement. La passation de pouvoir entre les deux hommes est prévue à la mi-journée.