«Chaos» dans les transports en Ile-de-France: Pécresse demande une commission d'enquête

avec AFP

— 

La députée UMP Valérie Pécresse estime à propos de la retraite qu'il faut "porter l'âge légal à 65 ans d'ici à 2020", dans un entretien mardi au quotidien Les Echos, au lendemain de la consultation des acteurs sociaux par Jean-Marc Ayrault, entre autres sur ce dossier.
La députée UMP Valérie Pécresse estime à propos de la retraite qu'il faut "porter l'âge légal à 65 ans d'ici à 2020", dans un entretien mardi au quotidien Les Echos, au lendemain de la consultation des acteurs sociaux par Jean-Marc Ayrault, entre autres sur ce dossier. — Francois Guillot AFP

Valérie Pécresse, chef de file de l'opposition UMP au Conseil régional d'Ile-de-France, évoquant une situation de «chaos» dans les transports, a dénoncé mardi une «incapacité» du Stif à «anticiper les conséquences» de la neige et demandé une commission d'enquête au sein de l'autorité organisatrice des transports en commun franciliens.

>> Pour suivre l'évolution de la situation en direct, c'est par ici

«Après l’épisode de janvier - pas un seul bus en circulation et une voirie impraticable dans la capitale -, c’est la deuxième fois cet hiver que le maire de Paris (Bertrand Delanoë) et le président de la région Ile-de-France et du Stif (Jean-Paul Huchon) sont pris au dépourvu par les intempéries», a déploré Mme Pécresse, dénonçant dans un communiqué une «inertie coupable».

«Cette situation est d’autant plus inacceptable que, comme en janvier, l'épisode neigeux était annoncé et pouvait donc faire l’objet de mesures d'anticipation pour empêcher que les Franciliens ne se retrouvent bloqués dans les transports», ajoute la députée des Yvelines, qui parle de «chaos».

Mme Pécresse, qui s'est déjà déclarée candidate pour les régionales de 2015, demande «que le Stif installe une commission d’enquête chargée d’analyser les dysfonctionnements rencontrés et de déterminer une procédure d’alerte à mettre en place».