La cote de Fillon pâlit auprès des sympathisants UMP selon un sondage

Avec Reuters

— 

Seuls 16% des sympathisants UMP souhaitent que François Fillon défendent leurs couleurs à l'élection présidentielle de 2017 alors qu'ils plébiscitent Nicolas Sarkozy à 54%, selon un sondage BVA diffusé ce vendredi. L'ancien Premier ministre s'est officiellement lancé mardi dans la compétition à droite pour l'investiture présidentielle en affirmant que l'ancien chef de l'Etat et lui-même étaient désormais «au même niveau».

Les sympathisants de l'UMP jugent à 51% que Nicolas Sarkozy est celui qui a le plus de chances de représenter le parti d'opposition en 2017, contre 32% pour Fillon. Ils manifestent en outre peu d'enthousiasme à la perspective d'une nouvelle candidature de François Fillon lors de l'élection à la présidence de l'UMP en septembre. Cinquante deux pour cent des personnes interrogées disent le souhaiter, 46% ne le souhaitent pas. 

L'enquête a été réalisée par téléphone et internet les 28 février et 1er mars auprès d'une échantillon de 1.013 personnes âgées de 18 ans et plus.