Il y aura une élection à la présidence de l'UMP en septembre, affirme Chatel

POLITIQUE Le vice-président délégué de l'UMP l'a déclaré ce lundi soir...

avec AFP

— 

Luc Chatel, vice-président délégué de l'UMP, a laissé entendre lundi sur Canal + qu'il y aurait bien une nouvelle élection pour la présidence de son parti en septembre comme le stipule un accord passé entre Jean-François Copé et François Fillon en décembre.
Luc Chatel, vice-président délégué de l'UMP, a laissé entendre lundi sur Canal + qu'il y aurait bien une nouvelle élection pour la présidence de son parti en septembre comme le stipule un accord passé entre Jean-François Copé et François Fillon en décembre. — Patrick Kovarik AFP

Luc Chatel, vice-président délégué de l'UMP, a laissé entendre lundi sur Canal + qu'il y aurait bien une nouvelle élection pour la présidence de son parti en septembre comme le stipule un accord passé entre Jean-François Copé et François Fillon en décembre.

«Il y a un accord qui fixe une élection anticipée, donc pourquoi on reviendrait sur cet accord?», s'est demandé M. Chatel. Cet accord «a quand même permis d'apaiser les choses. Ce n'est pas du luxe», a-t-il ajouté.

Selon l'accord signé le 19 décembre par MM. Copé et Fillon, qui avait mis fin à plus d'un mois de zizanie suite à l'élection controversée du 18 novembre, M. Copé reste président de l'UMP, une élection anticipée étant prévue en septembre.