Manifestant blessé à Strasbourg: Eva Joly accuse Manuel Valls de faire «du mal à la gauche»

© 2013 AFP

— 

L'ex-candidate d'EELV à la présidentielle Eva Joly a accusé jeudi le ministre de l'intérieur Manuel Valls de faire "du mal à la gauche", après la grave blessure d'un manifestant d'ArcelorMittal par un tir de flashball.
L'ex-candidate d'EELV à la présidentielle Eva Joly a accusé jeudi le ministre de l'intérieur Manuel Valls de faire "du mal à la gauche", après la grave blessure d'un manifestant d'ArcelorMittal par un tir de flashball. — Pierre Andrieu afp.com

L'ex-candidate d'EELV à la présidentielle Eva Joly a accusé ce jeudi le ministre de l'intérieur Manuel Valls de faire «du mal à la gauche», après la grave blessure d'un manifestant d'ArcelorMittal par un tir de flashball.

«J'aime l'ordre, mais pas exercé de cette façon là», a dit l'euro-députée verte sur RMC/BFMTV. «On ne tire pas sur les ouvriers qui sont dans la souffrance», a-t-elle ajouté. Manuel Valls «est un homme d'ordre», a poursuivi Eva Joly. «C'est un homme conservateur à l'intérieur de la gauche. Ce n'est pas ma gauche à moi, et je pense qu'il y a d'autres façons de faire».

Selon elle, le groupe des Verts au Parlement européen avaient invité les ArcelorMittal à Strasbourg. «Ils ont été cueilli par des CRS à 40 kilomètres de Strasbourg, ils ont été empêchés d'approcher du Parlement, et ce n'est pas parce qu'il y a quelques éléments incontrôlables que l'on doit punir l'ensemble des manifestants», a-t-elle dit. Un intérimaire belge du groupe sidérurgique, blessé lors d'une manifestation des métallurgistes la semaine dernière, avait perdu l'usage de son oeil après avoir été touché par un tir de flashball tiré par les forces de l'ordre.