«Mariage pour tous»: Revivez la deuxième journée de débat à l'Assemblée

A.-L.B. avec agences

— 

Christiane Taubira à l'Assemblée nationale le 29 janvier 2013.
Christiane Taubira à l'Assemblée nationale le 29 janvier 2013. — Remy de la Mauviniere/AP/SIPA

La bataille parlementaire entre l'opposition et la majorité a débuté mardi avec l'examen du projet de loi sur «le mariage pour tous» à l'Assemblée nationale, un texte qui ouvre le mariage et l'adoption aux couples homosexuels.

Au lendemain des premiers débats enflammés dans l'hémicycle, la presse revèle ce mardi que la ministre de la Justice Christiane Taubira a fait un pas vers la reconnaissance de la gestation pour le compte d’autrui (GPA), un sujet ultra-polémique qui ne fait pas partie de la loi sur le mariage pour tous. La ministre a signé, vendredi, une circulaire qui recommande d’accorder la nationalité française aux enfants nés «par procréation ou gestation pour le compte d’autrui (GPA)» à l’étranger. Problème de communication du gouvernement? Volonté de passer en force sur ce sujet? La journée promet d'être intense.