Bachelot: «Ne pas être gay friendly à Paris, c’est comme se balader en Israël avec un uniforme SS»

I.R.

— 

 French former minister Roselyne Bachelot. Gala evening co-organised by Pierre Berger and Jean-Michel Ribes to support the legalisation of gay marriage and parenting held at the Theatre du Rond-Point. Paris, FRANCE-28/01/2013./Credit:REVELLI-BEAUMONT/SIPA/1301281251
 French former minister Roselyne Bachelot. Gala evening co-organised by Pierre Berger and Jean-Michel Ribes to support the legalisation of gay marriage and parenting held at the Theatre du Rond-Point. Paris, FRANCE-28/01/2013./Credit:REVELLI-BEAUMONT/SIPA/1301281251 — REVELLI-BEAUMONT/SIPA

Roselyne Bachelot était la seule personnalité de droite dans la manifestation pour le mariage pour tous, dimanche. Elle en a profité pour donner des conseils aux possibles candidats de la droite à Paris -Nathalie Kosciusko-Morizet et François Fillon: soyez gay friendly!

Dans une vidéo réalisée par LCP, l’ancienne ministre de la Santé explique: «Etre gay-friendly ce n'est pas une condition suffisante mais c'est une condition nécessaire.» «Vu la saturation du 1er, 2e, 3e et 4e arrondissements en terme de sociologie, c'est aussi bien de se balader avec un uniforme SS en Israël. Tu as un grand succès», ajoute même son fils Pierre Bachelot.

«Je ne sais pas ce que va voter Nathalie Kosciusko-Morizet mais elle ferait bien de matriculer ses abattis si elle veut être candidate (…) C’est ce que j’ai dit à François Fillon», ajoute-t-elle.