Mariage pour tous: Hollande reçoit les «anti» vendredi, les organisateurs attendent la confirmation

SOCIÉTÉ l'avant-veille de la grande manifestation de soutien au projet de loi du gouvernement...

M.P., J.M. et V.V.

— 

Mélanie, internaute de «20 Minutes»

Après le succès de leur manifestation du 13 janvier, les «antis» avaient émis le voeu de rencontrer François Hollande, pour leur faire part de leurs objections. D'après France inter ce lundi, le chef de l'Etat a accédé à leur demande et les représentants du collectif de «La manif pour tous» doivent être reçus ce vendredi à l'Elysée. Ces derniers attendent toutefois toujours confirmation de ce rendez-vous, a annoncé Frigide Barjot ce lundi. Pourtant, peu après la manifestation Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur avait expliqué que recevoir le collectif n'était pas «du niveau du président de la République».

Le principe d'une rencontre entre François Hollande et les associations hostiles au projet de loi ouvrant le mariage et à l'adoption aux couples de même sexe est acté mais aucune date n'a pour l'heure été fixée, a confirmé l'Elysée. «Le président réaffirmera à cette occasion sa détermination à faire adopter ce texte», a précisé à Reuters l'entourage du chef de l'Etat. «Le principe ne changera pas.»

Débats, comités locaux et nouvelle manifestation

Les organisateurs de la Manif pour tous, qui organisaient une conférence de presse ce lundi, avaient dans un premier temps envisagé une nouvelle manifestation mercredi. Frigide Barjot a précisé qu'ils attendent désormais un éventuel rendez-vous à l'Elysée pour décider d'une nouvelle date. En attendant, des meetings-débats seront organisés «jusqu'au retrait du projet de loi», le premier devant se tenir samedi à Lyon.

Les élus contre le projet mettront de leur côté en place des comités locaux et espèrent récolter 4 millions de signatures pour tenter d'obtenir un referendum d'initiative partagée, même si la procédure n'est pas encore opérationnelle.