La FNSEA renonce à son temps de parole à la télé en période d'élections

AFP

— 

La FNSEA, qui est le seul syndicat agricole à bénéficier d'un temps de parole à la télé et la radio, a renoncé à diffuser ses spots en janvier en raison des élections en cours aux Chambres d'agriculture, a-t-on appris jeudi auprès de la fédération.
La FNSEA, qui est le seul syndicat agricole à bénéficier d'un temps de parole à la télé et la radio, a renoncé à diffuser ses spots en janvier en raison des élections en cours aux Chambres d'agriculture, a-t-on appris jeudi auprès de la fédération. — Jeff Pachoud afp.com

La FNSEA, qui est le seul syndicat agricole à bénéficier d'un temps de parole à la télé et la radio, a renoncé à diffuser ses spots en janvier en raison des élections en cours aux Chambres d'agriculture, a-t-on appris jeudi auprès de la fédération. L'une des organisations concurrentes, la Confédération paysanne, connue notamment par son ancien leader José Bové, avait dénoncé la semaine dernière la «discrimination» dont sont victimes les syndicats agricoles minoritaires qui ne bénéficient pas de temps de parole.

A la suite de cette sortie, la FNSEA a accepté de reporter, après les élections professionnelles, trois émissions dites «d'expression directes» qui devaient passer du 15 au 19 janvier sur France Télévisions, indique-t-on à la FNSEA. «Il s'agissait de films sur l'agriculture en général et non de spots électoraux», a-t-on précisé.

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a de son côté décidé «d'engager à partir du mois de février une grande concertation avec les diffuseurs (France Télévision et Radio France) et les syndicats pour moderniser les émissions d'expression directe», a indiqué à l'AFP Christine Kelly, membre du CSA.