Bernard Accoyer (UMP) juge que le cumul des mandats «pose un problème»

AFP

— 

L'ancien président de l'Assemblée nationale Bernard Accoyer (UMP) organise mardi prochain une consultation de tous les parlementaires "élus sous l'étiquette UMP", "pour ou contre la tenue avant l'été 2013" d'une nouvelle élection du président du parti, a-t-il annoncé mardi à l'AFP.
L'ancien président de l'Assemblée nationale Bernard Accoyer (UMP) organise mardi prochain une consultation de tous les parlementaires "élus sous l'étiquette UMP", "pour ou contre la tenue avant l'été 2013" d'une nouvelle élection du président du parti, a-t-il annoncé mardi à l'AFP. — Kenzo Tribouillard afp.com

L'ancien président de l'Assemblée nationale Bernard Accoyer (UMP) a considéré ce mercredi que le cumul des mandats était «un problème», y voyant «une de ces lourdeurs qui paralysent le pays».

Interrogé lors de l'émission «Questions d'info» sur LCP en partenariat avec Le Monde, France info et l'AFP, le le député de Haute-Savoie, également maire d'Annecy-le-Vieux, estime: «Je suis favorable au maintien du cumul de mandats sans responsabilité exécutive locale, c'est-à-dire conseiller municipal, conseiller général. Mais une responsabilité exécutive crée une confusion, et nous sommes le seul pays à avoir cela?», reconnaissant être «à l'UMP, assez isolé avec cette position».

Prenant l'exemple des débats autour de la suppression de la taxe professionnelle sous le gouvernement de François Fillon, il a jugé que la «levée de boucliers» des parlementaires à l'époque était notamment due au fait que beaucoup d'entre eux cumulaient avec des mandats locaux.