Somalie: François Hollande revendique l'opération malgré «l'assassinat» de l'otage

© 2013 AFP

— 

Cette opération, "je l'ai décidée il y a plusieurs semaines, elle était prévue ce jour-là, ou plus exactement cette nuit-là", a déclaré François Hollande à propos du raid du service action de la DGSE mené dans la nuit de vendredi à samedi en Somalie quelques heures après le début de l'offensive française au Mali.
Cette opération, "je l'ai décidée il y a plusieurs semaines, elle était prévue ce jour-là, ou plus exactement cette nuit-là", a déclaré François Hollande à propos du raid du service action de la DGSE mené dans la nuit de vendredi à samedi en Somalie quelques heures après le début de l'offensive française au Mali. — afp.com

Le président François Hollande a revendiqué «pleinement» ce mercredi l'opération manquée en Somalie, menée par la France pour tenter de récupérer un agent de la DGSE, malgré «l'assassinat» de cet otage et la mort de deux militaires.

Cette opération, «je l'ai décidée il y a plusieurs semaines», «elle aurait pu réussir, elle devait réussir», a dit le chef de l'Etat en présentant ses voeux à la presse à l'Elysée. «En même temps, aussi lourdes soient les conséquences, puisqu'il y a eu l'assassinat de l'otage et deux soldats tués, je revendique cette opération pleinement».