Marine Le Pen: Cahuzac peut rester ministre, mais pas du budget

© 2013 AFP

— 

Marine Le Pen, la présidente du FN, a estimé mercredi que Jérôme Cahuzac pouvait rester ministre, mais pas du budget, en raison d'un "conflit d'intérêts" après l'ouverture à son sujet d'une enquête préliminaire pour blanchiment de fraude fiscale.
Marine Le Pen, la présidente du FN, a estimé mercredi que Jérôme Cahuzac pouvait rester ministre, mais pas du budget, en raison d'un "conflit d'intérêts" après l'ouverture à son sujet d'une enquête préliminaire pour blanchiment de fraude fiscale. — Eric Feferberg afp.com

Marine Le Pen, la présidente du FN, a estimé mercredi que Jérôme Cahuzac pouvait rester ministre, mais pas du budget, en raison d'un «conflit d'intérêts» après l'ouverture à son sujet d'une enquête préliminaire pour blanchiment de fraude fiscale.

Sur Radio Classique et Public Sénat, l'eurodéputée a argumenté : «le fait que M. Cahuzac soit ministre du Budget pose un vrai problème d'institutions puisque par définition, l'enquête va avoir lieu auprès de ses propres services, qu'il dirige».

«Il y a la présomption, il est peut-être innocent, mais même si cette enquête aboutit à son innocence, évidemment il existera un soupçon que celui-ci ait agi sur les services de Bercy», selon Mme Le Pen.

«Il y a un problème qui dépasse la personne de M. Cahuzac, qui est un problème de conflit d'intérêts. Il peut rester ministre, mais pas ministre du budget», a-t-elle estimé.

Une enquête préliminaire pour blanchiment de fraude fiscale a été ouverte mardi par le parquet de Paris afin de vérifier si Jérôme Cahuzac a détenu un compte en Suisse, le ministre délégué au Budget accueillant «avec satisfaction» ce développement judiciaire.