Voeux: Najat Vallaud-Belkacem «regrette profondément le comportement» du PCF

© 2013 AFP

— 

Le porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem a affirmé dimanche regretter "profondément le comportement" du PCF, estimant qu'il devrait être mis "devant ses responsabilités", de même que le Front de gauche dont il fait partie.
Le porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem a affirmé dimanche regretter "profondément le comportement" du PCF, estimant qu'il devrait être mis "devant ses responsabilités", de même que le Front de gauche dont il fait partie. — Bertrand Langlois afp.com

Le porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem a affirmé ce dimanche regretter «profondément le comportement» du PCF, estimant qu'il devrait être mis «devant ses responsabilités», de même que le Front de gauche dont il fait partie.

«Je regrette profondément le comportement du Parti communiste», a affirmé Najat Vallaud-Belkacem invitée de l'émission «BFM politique» (BFMTV/Le Point/RMC/BFM business). Jugeant finalement «assez anecdotique» le clip de voeux du PCF moquant les promesses non tenues du candidat Hollande, elle a en revanche considéré comme «beaucoup plus important et grave le refus» des parlementaires de ce parti de «voter un certain nombre de textes, au Sénat en particulier».

Selon le porte-parole du gouvernement, «le Front de gauche et le PCF doivent être mis face à leurs responsabilités aujourd'hui». «Nous sommes là pour répondre à la fois à l'urgence économique et à l'urgence sociale et donc les affaires qui sont finalement de la politique interne au sein de ces partis n'ont pas leur place dans les grandes décisions que nous sommes amenés à prendre, et j'aimerais bien qu'ils cessent de tout mélanger», a-t-elle dit.