Saint-Sylvestre: Manuel Valls ne veut pas «cacher» le nombre des voitures brûlées

DÉLINQUANCE e ministre de l'Intérieur rompt avec les habitudes de ses prédécesseurs place Beauvau...

Avec Reuters

— 

Manuel Valls à Marseille le 12 octobre 2012.
Manuel Valls à Marseille le 12 octobre 2012. — VILLALONGA KARINE/SIPA

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a assuré que le nombre de voitures brûlées le 31 décembre serait rendu public, une transparence qui tranche avec ses prédécesseurs, écrit jeudi Le Parisien.

«Outre le nombre d'interpellations, je donnerai aussi le chiffre des voitures brûlées deux ou trois jours après», a indiqué le ministre au journal. 

Ses prédécesseurs voulaient éviter l'émulation

Les ministres de l'Intérieur de Nicolas Sarkozy, Brice Hortefeux ou Claude Guéant, avaient décidé de ne pas donner de chiffres afin d'éviter tout effet d'émulation entre quartiers difficiles. Manuel Valls a indiqué mercredi à Strasbourg, une ville qui souffre particulièrement du vandalisme, que les forces de l'ordre feraient preuve de fermeté par rapport au phénomène des voitures brûlées. 

Malgré une régression du nombre de sinistres depuis dix ans, la dernière nuit de l'année reste agitée dans certains des quartiers périphériques de la capitale alsacienne.