Christine Boutin: Les homosexuels «peuvent naturellement se marier»…mais avec «une personne d'un autre sexe»

POLITIQUE Le mariage civil, «ce n'est pas une question d'amour», a-t-elle soutenu...

E.O.

— 

Christine Boutin, le 2 octobre 2012, lors du débat à l'Assemblée nationale sur le traité européen.
Christine Boutin, le 2 octobre 2012, lors du débat à l'Assemblée nationale sur le traité européen. — WITT/SIPA

Non, les homosexuels, qui n’ont actuellement pas accès au mariage, ne sont pas discriminés. C’est ce qu’a assuré ce lundi Christine Boutin, avec un argument choc: puisque «le droit au mariage est ouvert à tout le monde», ils peuvent déjà «se marier, naturellement», mais «il faut qu'ils se marient avec une autre personne d'un autre sexe, pas avec le même sexe».

«Le mariage assure, par la relation charnelle qui existera après, l’espérance de la naissance», a-t-elle poursuivi, sur iTélé. «C’est ça le mariage», a-t-elle insisté, jugeant que le mariage civil, «ce n’est pas une question d’amour». Ainsi, a-t-elle défendu, lors de la cérémonie «on ne vous demande pas de témoigner de votre amour, on vous demande la fidélité, la solidarité».

(à partir de 5'00)

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Un texte qui «changera les donnes de notre société»

La présidente du Parti chrétien-démocrate a par ailleurs demandé à nouveau à François Hollande d’organiser un référendum sur le sujet. «Les conséquences de ce texte sont très importantes, c'est un sujet de civilisation. Ça dépasse la majorité actuelle qui durera ce qu'elle durera, mais le texte, lui sera irréversible et changera les donnes de notre société», a-t-elle argué.

Christine Boutin a enfin rappelé son ambition de manifester, le 13 janvier. «Je pense que nous serons plusieurs centaines de milliers de personnes», a-t-elle prévu.