Le FN juge "exceptionnel" le score de sa candidate éliminée à Béziers

© 2012 AFP

— 

Le vice-président du Front national, Florian Philippot, a jugé "exceptionnel" dimanche soir le score de la candidate FN à la législative partielle de Béziers (Hérault), en dépit de son élimination dès le premier tour.
Le vice-président du Front national, Florian Philippot, a jugé "exceptionnel" dimanche soir le score de la candidate FN à la législative partielle de Béziers (Hérault), en dépit de son élimination dès le premier tour. — Francois Guillot afp.com

Le vice-président du Front national, Florian Philippot, a jugé "exceptionnel" dimanche soir le score de la candidate FN à la législative partielle de Béziers (Hérault), en dépit de son élimination dès le premier tour.

Invité à réagir sur BFM-TV, M. Philippot a insisté sur le fait que "normalement", lors d'une "législative partielle", "nous divisons à chaque fois nos scores par deux ou trois", en raison de l'abstention plus massive.

Là "20 points de moins (de participation) qu'en juin dernier, et pourtant nous augmentons notre score", a-t-il ajouté, la candidate frontiste France Jamet obtenant 23,3%, contre 22,54% pour Guillaume Vouzellaud, dans la même circonscription (6e de l'Hérault), le 10 juin dernier.

"C'est donc exceptionnel pour nous qu'en partielle, avec une si faible participation, nous ayons de tels scores", a-t-il ajouté, en concluant que "le perdant, c'est le gouvernement et le parti socialiste".

Un peu plus tôt, la candidate FN France Jamet avait reconnu sa déception. "C'est la confirmation que le système se défend bien. On n'a pas mobilisé notre électorat autant qu'on l'aurait souhaité", avait-elle réagi, tout en notant elle aussi un score en hausse.

Les dirigeants frontistes n'avaient pas caché leur espoir de profiter dans les urnes de la crise que traverse l'UMP depuis trois semaines, espérant une qualification au second tour à Béziers.

"Je suis convaincue que France Jamet peut arriver devant le candidat de l'UMP", avait déclaré samedi Marine Le Pen, la présidente du parti d'extrême droite.