Hénin-Beaumont: Marine Le Pen dénonce «une décision politique»

© 2012 AFP

— 

President of French far-right party Front national (FN), Marine Le Pen holds a press conference around the theme of "Le Rassemblement Bleu Marine" an association aiming to open the FN to allies who would not otherwise adhere to the party at the French National Assembly, on December 4, 2012 in Paris. AFP PHOTO MARTIN BUREAU
President of French far-right party Front national (FN), Marine Le Pen holds a press conference around the theme of "Le Rassemblement Bleu Marine" an association aiming to open the FN to allies who would not otherwise adhere to the party at the French National Assembly, on December 4, 2012 in Paris. AFP PHOTO MARTIN BUREAU — Martin Bureau afp.com

Marine Le Pen, qui a vu vendredi son recours contre la législative d'Hénin-Beaumont rejeté, a dénoncé auprès de l'AFP une «décision politique», en demandant la démission du «militant UMP» qui préside le Conseil constitutionnel, Jean-Louis Debré.

«C'est une décision politique (...). Le militant UMP qui préside le Conseil constitutionnel devrait démissionner pour redonner de la crédibilité» à l'institution, a déclaré la présidente du Front national, à propos de Jean-Louis Debré.