Hollande comparé à Louis XVI: «C'est une formule», minimise Mélenchon

POLITIQUE Le député européen est revenu sur ses déclarations à l'issue d’une rencontre avec François Hollande...

M.P.

— 

Jean-Luc Mélenchon, le 25 septembre, dans un café du 19e arrondissement de Paris.
Jean-Luc Mélenchon, le 25 septembre, dans un café du 19e arrondissement de Paris. — V. WARTNER / 20 Minutes

«Je n’invective pas je plaisante». C’est ainsi qu’a tenté de déminer sa sortie contre François Hollande parue dans Libération ce vendredi matin Jean-Luc Mélenchon. Le co-président du Parti de gauche sortait de l’Elysée, où François Hollande l’a reçu, comme tous les chefs de partis, pour discuter des réformes institutionnelles.

Dans un entretien accordé au quotidien, le député européen avait qualifié le chef de l’Etat d’être «aussi aveugle que Louis XVI» et «incapable de penser à un autre monde». Une charge violente qui a amené Harlem Désir à demander à Jean-Luc Mélenchon de «changer de ton». «Attention à ne pas vouloir manier la guillotine contre la gauche responsable», a dit le premier secrétaire du PS sur I-Télé.

«Il faut qu'il y ait de l'humour»

Mélenchon l’a-t-il entendu? Pas sûr mais le ton a changé et l’ex-candidat à la présidentielle a même minimisé sa phrase. «Aveuglé, aveuglé…C’est une formule, ce n’est pas forcément celle que j’aurais aimé qu’on retienne, surtout avant d’aller lui rendre visite», commence-t-il, devant les journalistes qui l’interrogent à sa sortie de l’Elysée. «On en a plaisanté ensemble», a-t-il ajouté.

 
«Il faut qu'il y ait de l'humour. La politique ça ne peut pas être cette matière sans goût, sans saveur, sans odeur, où l'humour ne joue aucun rôle. Seule la mine catastrophée fonctionnerait ou l'invective. Non, moi je n'invective, je plaisante», a-t-il expliqué. Cette formule choc voulait simplement dire qu’il considérait que François Hollande était sourd à certaines revendications du peuple de gauche, qui l’a élu et qui est plus large que les sympathisants socialistes. Et Jean-Luc Mélenchon d’ajouter: «ça finit toujours mal pour ceux qui s’aveuglent». Sur le fond toutefois, il ne retire rien.