Jean-François Copé perd 22 points de bonnes opinions, François Fillon 11

Reuters
— 

Jean-François Copé a perdu 22 points de bonnes opinions en deux semaines et son rival François Fillon 11 points, conséquence du combat pour la présidence de l'UMP, selon un sondage BVA pour I>Télé diffusé ce vendredi.

Jean-François Copé, dont l'élection à la tête du premier parti d'opposition est contestée par François Fillon, obtient désormais 26% d'opinions positives auprès des Français, et François Fillon 52%.

L’UDI voit sa cote de popularité bondir

Auprès des sympathisants UMP, Jean-François Copé perd 15 points à 64% d'opinions positives et François Fillon 13 points à 76%.Jean-François Copé chute plus lourdement que François Fillon «parce que les Français lui imputent plus fortement la responsabilité de la crise» à l'UMP, écrit l'institut de sondages.

«Si près de la moitié d'entre eux les renvoie dos-à-dos (48% des Français les considèrent comme tout autant responsables l'un que l'autre), ceux qui désignent Copé sont trois fois plus nombreux que ceux qui pointent Fillon du doigt (38% contre 12%)», poursuit BVA.

Les sympathisants UMP sont une courte majorité à souhaiter que Jean-François Copé conserve la tête du parti (52%) mais 47% ne le souhaitent pas. Un peu plus d'un quart des Français souhaitent qu'il reste président. L'UDI de Jean-Louis Borloo voit sa cote de popularité bondir de 11 points, à 45%. Il dépasse désormais largement l'UMP (36%) et se retrouve exactement au même niveau que le PS.

Une forte majorité de sympathisants UMP souhaite le retour de Nicolas Sarkozy en politique (73%). Parmi l'ensemble des Français, 65% souhaitent au contraire qu'il ne revienne pas.

 

Le sondage a été réalisé les 22 et 23 novembre auprès d'un échantillon de 976 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.