François Fillon (deuxième à gauche) et Jean-François Copé, lors des journées parlementaires de l'UMP à Marcq-en-Baroeul, le 27 septembre 2012.
François Fillon (deuxième à gauche) et Jean-François Copé, lors des journées parlementaires de l'UMP à Marcq-en-Baroeul, le 27 septembre 2012. — B. CHIBANE/SIPA

Politique

UMP: Revivez les événements de la journée du 22 novembre

Après l'élection de dimanche et l'imbroglio qui a suivi, les rebondissements se poursuivent à l'UMP...

Ce live est maintenant terminé, merci à tous de l'avoir suivi tout au long de la journée. Bonne soirée!

20h45: Le député UMP Lionnel Luca ironise sur Twitter
20h15: Patrice Gélard affirme qu'il faut recompter dans «quatre ou cinq fédérations»
Invité du 20h de France 2, le président de la Cocoe a indiqué qu'il n'était pour l'heure pas possible «de savoir qui va gagner».

19h55: La commission nationale des recours de l'UMP se réunit dimanche à  11h, ont indiqué ses membres à l'AFP

19h32: François Fillon «fait toute confiance» à la commission Juppé
19h16: Une première réunion de la commission Juppé aura lieu la semaine prochaine
Alain Juppé a indiqué constater l'accord de Jean-François Copé et François Fillon à la création de sa commission.
Alain Juppé précise que la commission sera composée de cinq membres: Lui-même, un représentant de François FIllon, un représentant de Jean-François Copé, et deux autres personnes désignées en accord avec les deux parties.

19h15: François Fillon «déposera auprès de la commission Juppé l’ensemble des recours relevant des irrégularités dans un certain nombre de fédérations»
Dans un communiqué, François Fillon «se félicite que la proposition d’Alain Juppé de mettre en place une commission indépendante pour sortir l’UMP de la crise ait été acceptée par tous». Il «déposera auprès de la commission Juppé l’ensemble des recours relevant des irrégularités dans un certain nombre de fédérations», ajoute t-il.
 
18h10: François Fillon est l'invité de RTL, demain vendredi à 7h45

18h: Camille Bedin, soutien de Copé: «L'objectif c'est de tuer Jean-François Copé»
«Nous sommes attaqués par un putsch ridicule, il faut réagir. Parce qu’ils (les fillonistes) veulent saborder l’UMP», estime Camille Bedin, une des secrétaires nationales de l'UMP, dans une interview à 20 Minutes.
>> Lire l'interview par ici

17h45: L'élection à l'UMP échauffe les esprits...également chez les journalistes
Olivier Mazerolle a piqué une colère en direct sur BFMTV, expliquant en avoir «marre de commenter des inepties».