L'ancien président de la République Nicolas Sarkozy, le 10 novembre 2012 à Paris.
L'ancien président de la République Nicolas Sarkozy, le 10 novembre 2012 à Paris. — DESSONS/BISSON/JDD/SIPA

POLITIQUE

Nicolas Sarkozy s'est réjoui du mauvais score de Fillon

C'est ce que rapporte «Le Canard enchaîné» de ce mercredi...

Mutique sur la vie politique en public, Nicolas Sarkozy, mais pas forcément en privé. L'ancien chef de l'Etat se serait réjoui dimanche soir de l'absence d'un grand vainqueur à la présidence de l'UMP, remportée sur le fil par Jean-François Copé, rapporte ce mercredi Le Canard enchaîné.

Ayant oeuvré à «faire monter Copé» selon le journal satirique, Nicolas Sarkozy aurait considéré que le résultat de François Fillon, à 49,97% des voix, «l'élimine [pour l'élection présidentielle de 2017 ndlr] car quand on a été Premier ministre pendant cinq ans, c'est piteux, c'est terrible pour lui». Le lendemain, Nicolas Sarkozy aurait continué devant un petit comité: «Qui a gagné? Je n'en sais fichtre rien. Mais ces abrutis (Copé et Fillon) sont capables de mettre le parti en l'air (....) S'ils font trop les cons, je vais finir par m'en mêler.»

Les signes précurseurs d'un retour à la vie politique pour Nicolas Sarkozy? Rien n'est encore sûr. Le Canard enchaîné rapporte cette nouvelle citation de l'ancien chef de l'Etat, qui aurait été prononcée le 19 novembre. «Je suis loin d'avoir pris une décision quant à mon avenir politique. Mais je ne suis pas dupe. Copé ne va avoir qu'une idée en tête: m'empêcher de revenir sur le devant de la scène.» Tout juste élu à la présidence de l'UMP, Jean-François Copé a assuré de se ranger derrière Nicolas Sarkozy en cas de retour de l'ancien président dans la vie politique.