L'«effroyable» lapsus allemand de Jean-Marc Ayrault

POLITIQUE La proximité de deux mots allemands a troublé le discours du Premier ministre...

Avec Sipa

— 

Jean-Marc Ayrault à Berlin (Allemagne) le 15 novembre 2012.
Jean-Marc Ayrault à Berlin (Allemagne) le 15 novembre 2012. — Michael Sohn/AP/SIPA

A cause de l'extrême proximité de deux mots allemands aux sens totalement contraires, le Premier ministre français Jean-Marc Ayrault a commis jeudi un énorme lapsus qui lui a fait qualifier le dialogue franco-allemand d'«effroyable» au lieu de «fructueux».

Dans la partie de son discours prononcé en allemand dans un colloque à Berlin, le Premier ministre, qui voulait parler d'un «fruchtbaren Austausch» («dialogue fructueux»), a dit qu'il souhaitait un «furchtbaren Austausch» («dialogue effroyable»). La simple inversion du «u» et du «r» a induit un sens radicalement différent. En tant qu'ancien professeur d'allemand, Jean-Marc Ayrault doit parfaitement connaître la différence.

Lapsus ironique

Ce lapsus est d'autant plus ironique que la visite de deux jours du Premier ministre à Berlin est destinée à réchauffer des relations franco-allemandes un peu refroidies depuis l'arrivée au pouvoir à Paris du socialiste François Hollande.

L'Allemagne est gouvernée par une coalition de droite, composée des chrétiens-démocrates d'Angela Merkel et du petit Parti libéral.