Conférence de presse: 39% des sondés convaincus par la prestation de François Hollande

POLITIQUE Selon un sondage Harris interactive pour «20 minutes»…

Matthieu Goar

— 

François Hollande en conférence de presse à l'Elysée, le 13 novembre 2012.
François Hollande en conférence de presse à l'Elysée, le 13 novembre 2012. — WOJAZER-POOL/SIPA

Alors que la presse a plutôt été positive sur la prestation de François Hollande, le ressenti des Français semble plus mitigé. Selon une enquête Harris interactive pour 20 Minutes, 39% des personnes ayant au moins entendu parler de la conférence de presse ont jugé plutôt ou très convaincant le président de la République. 49% de ces Français n'ont par contre pas été convaincu par le chef de l'Etat. Un résultat à relativiser, selon un dirigeant socialiste, conscient de la popularité affaiblie du nouveau chef de l'Etat: «Une conférence de presse n'a jamais renversé l'opinion. L'exercice n'a pas le même impact qu'une grande émission de télé. L'important est de fixer la ligne et de répéter le discours dans les semaines à venir, qu'il y ait un effet-cascade.»

Réussite sur l'Europe, échec sur le pouvoir d'achat

Au cours de ces 2h20 de questions-réponses, les explications de François Hollande ont été diversement appréciées. Le socialiste arrive à convaincre 45% des sondés sur la «fréquence de ses interventions» et donc sur le rythme de son quinquennat (47% pas convaincus) et 39% sur «la place de la France dans l'Union européenne» (53% pas convaincus). Mais, une semaine après l'annonce du pacte de compétitivité qui s'accompagnera d'une refonte des taux de TVA, le président est jugé le plus sévèrement sur ses propositions en matière de  pouvoir d'achat. (27% convaincus, à peine). «C'est un sujet où la parole politique est dégradée depuis des années. L'augmentation de la TVA ou la suppression des heures supplémentaires défiscalisées a pu accentuer les critiques des sondés», analyse Jean-Daniel Lévy, directeur du département politique de Harris Interactive de Harris interactive.

La mobilisation des sympathisants de droite

Sur toutes ces thématiques, Hollande, qui ambitionne de rassembler les Français, apparaît très clivant. Par exemple sur sa «politique en faveur des jeunes», 78% des sympathisants de gauche et seulement 14% des sympathisants de droite se disent convaincus.«Depuis le second tour, la droite mobilisée, ne lui laisse rien passer. Alors que le pacte de compétitivité est par exemple plutôt apprécié par les sympathisants UMP, les propos de Hollande passent mal. Il sera nécessaire pour lui de prendre la parole plus souvent pour tenter de commencer à convaincre cette partie des Français», conclut Jean-Daniel Lévy.

* Enquête réalisée en ligne du 13 novembre au soir, après la conférence de presse de François Hollande, au 14 novembre 2012. Echantillon de 1 103 individus représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus, à partir de l’access panel Harris Interactive.