Jean-Louis Borloo sur François Hollande: «Le cap, c'est le rétroviseur»

Avec Sipa
— 

Le président de l'Union des démocrates indépendants (UDI), Jean-Louis Borloo, a vu dans la conférence de presse de François Hollande l'illustration de ses «reniements», estimant que le cap brandi par le président de la République était un «rétroviseur».

La conférence de presse à l'Elysée a donné à voir «une tentative habile de justifier les errements et reniements des six derniers mois», estime Jean-Louis Borloo dans une interview accordée au Parisien-Aujourd'hui en France de ce mercredi.

«Il n'y a aucune mesure immédiate, rien!»

«On a l'impression qu'il a passé son temps à se justifier de faire l'inverse - du fait de la crise - de ce qu'il avait promis. Le cap, c'est le rétroviseur!», s'exclame le député du Nord.

François Hollande a affirmé lors de cette conférence de presse que le chômage continuerait encore d'augmenter pendant un an. «Une espèce de constat d'impuissance, de renoncement. Je suis choqué par cette espèce de fatalité : il n'y a aucune mesure immédiate, rien!», réagit Jean-Louis Borloo.

«La réelle finalité de l'exercice, c'était de séduire les observateurs, les journalistes, de leur faire du charme. De ce point de vue, c'était réussi. Il est physiquement en forme, content d'être président, et la presse va être contente, car il ne l'a pas taclée», estime enfin le président de l’UDI.