Pour Arnaud Montebourg, les communistes «n'entrent pas dans la majorité»

Avec Sipa

— 

«Les communistes n'entrent pas dans la majorité, c'est leur choix, leur responsabilité», a commenté Arnaud Montebourg, alors que dans la nuit de mercredi à ce jeudi, le Sénat, où la gauche a besoin de l'appui des communistes pour être majoritaire, a infligé un second camouflet en quelques jours au gouvernement en rejetant en séance le projet de loi de programmation budgétaire 2012-2017.

Ce texte a été rejeté en première lecture par 189 voix contre 152, avec l'opposition commune des sénateurs UMP, centristes et communistes. «Il y a ceux qui sont dans la majorité et ceux qui ne le sont pas, donc ils ont décidé d'unir leurs voix», a poursuivi le ministre du Redressement productif ce jeudi matin sur BFM TV/RMC.

Sans jamais prononcer le mot d'opposition, Arnaud Montebourg a expliqué que les communistes «n'entrent pas dans la majorité, c'est leur choix, leur responsabilité, beaucoup de choses ont été dites, je ne vais pas en rajouter».