Plan social PSA: Xavier Bertrand dément François Fillon sur une intervention de Nicolas Sarkozy

© 2012 AFP

— 

François Fillon a dénoncé vendredi "les interprétations erronées" de ses propos la veille sur PSA Peugeot Citroën, assurant que Nicolas Sarkozy n'avait "pas demandé qu'on repousse l'annonce du plan social, mais que tout soit tenté pour l'éviter".
François Fillon a dénoncé vendredi "les interprétations erronées" de ses propos la veille sur PSA Peugeot Citroën, assurant que Nicolas Sarkozy n'avait "pas demandé qu'on repousse l'annonce du plan social, mais que tout soit tenté pour l'éviter". — Lionel Bonaventure afp.com

L'ancien ministre du Travail Xavier Bertrand a déclaré ce vendredi qu'il n'avait «pas le même souvenir» que François Fillon sur une éventuelle intervention de Nicolas Sarkozy auprès du patron de PSA Peugeot Citroën pour repousser un plan social après la présidentielle.

Jeudi soir, sur France 2, François Fillon a déclaré que Nicolas Sarkozy avait «demandé qu'on repousse le plan social» chez le constructeur automobile, plan social qui a finalement été annoncé en juillet. «J'ai participé à de très nombreuses réunions, et je n'ai pas le même souvenir», a réagi sur RTL Xavier Bertrand, qui était à l'époque ministre du Travail dans le gouvernement de François Fillon.

«Je n'ai pas le même souvenir. J'ai par contre un souvenir très clair, c'est d'une constance de Nicolas Sarkozy pour dire qu'il ne voulait pas de fermeture de site dans l'industrie automobile en France», a déclaré le député UMP de l'Aisne. L'actuelle majorité accuse la droite d'avoir tenté de repousser des plans sociaux à l'après-présidentielle pour ne pas avoir à en subir le coût politique.